Développer les compétences relationnelles des professionnels de santé

La gestion des maladies chroniques :

Soins par les professionnels de santé : 5 heures par an.

Soins par le patient « Self care » : 8755 heures par an.

Communication orale Angela COULTER, Congrès SFD Paris 2014

Relatio Cordis, organisme de formation

Comment le soignant qui a des connaissances sur la maladie rencontre le patient qui vit avec sa maladie ?

A Relatio Cordis, nous portons un grand intérêt à la relation entre le soignant et la personne avec une pathologie chronique.

Cet accompagnement relationnel est premier dans la prise en charge des « patients chroniques » ; il favorise une meilleure adaptation du patient à sa maladie.

A Relatio Cordis, nous travaillons sur la relation infirmière-patient diabétique lors des entretiens d’éducation thérapeutique.

A partir d’observations de terrain et de données enregistrées, nous avons mené une étude sur le positionnement de l’infirmière lors des prises de parole spontanée du patient au cours des entretiens d’ETP.

A l’heure où on parle de plus en plus de l’implication croissante des patients dans leur parcours en santé, une question se pose :

Est-ce que ce changement au niveau relationnel se traduit réellement au cours des entretiens soignant-patient ?